Domaines d'activité et objectifs de RUMBA

Les domaines d’activité de RUMBA portent, d’une part, sur les secteurs des bâtiments (électricité, chauffage, eau, déchets) et, d’autre part, sur la consommation de papier et les voyages de service.

En adoptant le concept détaillé «RUMBA 2020+» pour les années 2020 à 2023, le Conseil fédéral a défini les objectifs généraux de RUMBA pour la législature actuelle, qui couvre la même période.

  • D’ici fin 2023, la charge environnementale par équivalent plein temps sera dans l’ensemble inférieure de 8% à celle de 2020. Les compensations des gaz à effet de serre ne sont pas prises en compte.
  • D’ici fin 2023, les émissions de gaz à effet de serre en chiffres absolus seront dans l’ensemble inférieures de 9% à celles de 2020. Les émissions de gaz à effet de serre résiduelles seront intégralement compensées. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) centralise l’acquisition des prestations de compensation.

Les départements et la Chancellerie fédérale définissent eux-mêmes leurs objectifs RUMBA en tenant compte des objectifs généraux de RUMBA définis par le Conseil fédéral et de leurs capacités. Afin d’atteindre ces objectifs, les départements conviennent avec les unités RUMBA ayant une grande incidence environnementale, par le biais de conventions de prestations, d’objectifs environnementaux spécifiques. Ce processus a été coordonné avec le nouveau modèle de gestion de l’administration fédérale (NMG).

Les objectifs généraux de RUMBA pour la période RUMBA 2020 à 2023 sont alignés sur les dispositions du «train de mesures sur le climat pour l’administration fédérale». En adoptant celui-ci lors de sa séance du 3 juillet 2019, le Conseil fédéral a décidé, en lien avec la Stratégie énergétique 2050, de poursuivre, tout en l’accentuant, la baisse des émissions de gaz à effet de serre dans l’administration fédérale.

https://www.rumba.admin.ch/content/rumba/fr/home/a-propos-de-rumba/domaines-d-activite-et-objectifs-de-rumba.html